Comblain aura bien resisté

 

Pour se remettre en jambes après les fêtes et combler un trou dans le calendrier, Ninane recevait Comblain samedi dernier pour un match amical. Et les hommes de Mike Bodson se sont admirablement bien défendus.

 

Il n’y avait pas foule au BC Ninane pour ce « derby des amis« . Et c’est un euphémisme de le dire. Arrivés sur place, nous taillons le bout de gras avec Julien Schreiber, l’entraineur des Dames d’Esneux. Cette rencontre était pourtant l’occasion de revoir à Ninane des têtes connues. Jean-Pierre Darmont, Rémy Collard et Laurent Radermecker ont porté le maillot calidifontain plusieurs années durant et les staffs des deux clubs s’entendent particulièrement bien.

 

 

Premier quart-temps

 

Xavier Collette, Dedave, Fassotte, Moray et Henrard débutent pour les locaux. Joachim Thiry, Rondoz, Collard, Darmont et Nyssen font de même pour Comblain. Ce sont d’ailleurs les visiteurs qui prennent le meilleur départ, devant des gradins vides. Sur un trois points de Joachim Thiry, c’est 6 à 15 après trois minutes trente de jeu.

Jean-Pierre Darmont se fait contrer par Yannick Moray, les pieds dans le béton mais Rémy Collard marque en pénétration avant que Darmont ne serve Thiry. C’est 8 à 19 et il reste quatre minutes trente dans ce premier quart-temps. Romain Nicaise et Sébastien Maio montent au jeu et Dedave score en contre-attaque. Laurent Radermecker fait, également, son entrée au jeu et Yannick Moray, derrière les 6,75 mètres ramène son équipe à huit points. C’est 15 à 23.

Jean-Pierre Darmont enchaine ensuite un superbe move et une passe décisive pour Collard, c’est 19 à 30. Romain Fassotte provoque la faute et inscrit ses deux lancers pour sceller le score à 21-30 après dix minutes.

 

 

Deuxième quart-temps

 

En moins de deux minutes, les Calidifontains recollent à cinq points, avant que Martin Henry et puis Darmont, aux lancers-francs, ne redonnent huit points d’avance aux visiteurs. Maio sert habilement Kaluanga tandis que Henrard « cake » méchamment Thiry. Nyssen, à longue distance puis avec un assist en back-door, redonne de l’air à Comblain, c’est 28 à 38.

Ninane recolle au score et, sur un floater de Dedave, fait 35-38. Mike Bodson est obligé de craquer un temps-mort. Au sortir de celui-ci, Dedave, encore lui (très belle prestation de jeune homme), score en back-door avant que Collard ne lui réponde from downtown. Comblain est toujours devant, 37 à 41.

Dedave et Kaluanga combinent bien sur pick-and-roll et Moray, sur la ligne de réparation, ramène les locaux à une unité. C’est 40-41. Et puis 44 partout sur une faute de Rondoz au rebond offensif offrant des lancers-francs. Malgré un temps mort à 26 secondes du terme, Ninane rejoint les vestiaires avec un point d’avance, 45-44.

 

 

Troisième quart-temps

 

Le public commence à arriver, principalement pour le match qui suit, entre les P4 de Ninane et de Liège Basket. Pierre Leté et Brice Moreau rejoignent également la cafétéria locale pour encourager leurs anciennes couleurs.

Le troisième quart-temps est équilibré, et offensif. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Le ballon décide de faire des siennes en se calant entre le cercle et la planche. A 18 secondes, un temps-mort est demandé mais ne change pas le score. C’est 67 à 65 en faveur des locaux avant l’ultime période.

 

 

Quatrième quart-temps

 

Maio, tout seul au lay-up, tente l’alley-oop mais échoue et Comblain part en transition, stoppé par un gros contre de Moray.

A cinq minutes de la fin de la partie, c’est 75 à 71. Au sortir du temps-mort, Dedave redonne six points d’avance aux Ninanais. Darmont rate son lay-up mais prend son propre rebond. Un double tip-in Moray/Kaluanga voit ce dernier obtenir le 2+1. C’est 82 à 73 et nouveau temps mort. Il reste trois minutes à jouer.

Nyssen réalise l’interception et rapproche Comblain, 82 à 75. Dedave -quel match!- fait 86 à 77 avant que Darmont -quel talent!- n’inscrive un magnifique step-back pour revenir à 86-79. Trop tard cependant, la messe est dite et Ninane s’impose 88-81. Les Comblinois auront vendu chèrement leur peau et n’auront pas démérité face à un adversaire évoluant une division au-dessus.

 

 

Le public est sporadique

 

Alors que nous interrogeons Marc Hawley, le mentor local, sur la faible affluence, celui-ci nous donne son point de vue. « Tout d’abord, il s’agit d’un match amical » commence-t-il. « Mais il faut aussi prendre en compte que beaucoup de match se jouent en même temps. Même en déplaçant nos rencontres de championnat au vendredi (ndlr: pas comme ce soir-là), l’affluence reste sporadique. »

Pour Ninane, ce match aura servi de répétition avant une rencontre cruciale ce dimanche 14 janvier à Houthalen, bon dernier en TDM1. « Ca va se jouer au mental » avance Marc. « Et défensivement, il faudra montrer autre chose que ce soir, sinon nous serons en problème.« 

Nul doute que le talent présent dans l’effectif calidifontain devrait aider Ninane à se sauver mais il conviendra d’aborder chaque match avec rigueur.