« Respecter les différents schémas tactiques »

    

Ce samedi, la R2A Dames sera le théâtre d’un passionnant derby entre Bellaire et Cointe.

     

Bellaire et Cointe possèdent le même nombre de victoires, trois, à quelques jours de se rencontrer pour un derby qui promet d’être passionnant. « J’espère qu’il y aura du monde dans la salle, ce serait bien pour les filles » nous précise d’ailleurs Terence Gabriel.

Avant ce choc, l’entraineur des Blue Rabbits a sa petite idée concernant le déroulement des débats. « L’équipe qui fera preuve de plus d’envie et d’agressivité, tant offensivement que défensivement, l’emportera » avance-t-il. « Bien entendu, il faudra tout de même respecter les différents schémas tactiques et le rôle du coach dans cette « sur-motivation » sera très important.« 

Rabbits ou Grenouilles? Faites vos jeux!

« Tout gagner d’ici la trêve »

    

En R2B, Tilff, Haneffe et Neuville se déplaceront ce weekend. Pour trois victoires? 

    

A Beez, qui ne s’est imposé qu’à deux reprises depuis le début de saison, Tilff reçoit une belle occasion de porter son total de victoire à six. « Nous espérons l’emporter. Nous prenons les matchs les uns après les autres et, dans notre série, tout le monde peut battre tout le monde » nous éclaire Jérôme Niedziolka. « Nous fûmes un peu déforcés ces derniers temps aux entrainements, nous verrons ce que cela va donner.« 

A Maffle -quatre victoires en dix matchs- samedi, Haneffe peut aussi continuer sa bonne série et profitant de sa dynamique positive pour aller chercher un quatrième succès de rang et proposer un bilan positif. 

Dimanche, Neuville se rendra dans la Capitale pour y affronter le Fresh Air, actuellement à quatre sur neuf. Une superbe opportunité pour le Rebond d’accrocher une victoire supplémentaire à son tableau de chasse et de consolider sa place dans le peloton de tête de la série. « Nous devons tout gagner d’ici la trêve » affirme d’ailleurs Maxime Herbeto.

« Gagner, peu importe si c’est du beau basket ou pas! »

     

Match à six points ce vendredi à la salle de la rue Nicolas Spiroux entre Belleflamme et Alleur, deux formations scotchées dans le fond du classement de première provinciale.

   

Deux victoires en dix matchs, c’est le famélique bilan de Belleflamme et Alleur, deux formations qui se rencontrent ce vendredi. Un résultat positif offrirait un sérieux coup de boost au vainqueur. « Je m’attends à un match serré, nous allons devoir aller chercher cette victoire, que cela soit du beau basket ou non » s’exclame Cédric Deplus. « La différence va se faire à l’envie. L’équipe qui montrera le plus d’envie et de rage de vaincre sortira victorieuse. »

Victoire belge en Islande

    

Les Belgian Lions se sont imposés en Islande. De bon augure avant un déplacement au Portugal.

    

Gagner en Islande était impératif et les Lions ont rempli leur part du contrat. Pourtant, c’était les locaux qui démarraient le mieux la rencontre et menaient 22 à 15 après dix minutes. Toutefois, le deuxième quart-temps allait être l’apanage de Jean Salumu (15 unités) et de ses partenaires qui claquaient un 12-28 bien tassé pour virer en tête, 34-43, à la pause.

Les Lions manquaient de réussite au retour des vestiaires et voyaient les Islandais réduire l’écart. C’était 50-56 à la demi-heure. Mais Van Rossom (17 pions), Gillet (9 points) et Boukichou (11 unités) veillaient au grain et profitaient des dix dernières minutes pour offrir la victoire, 66-79, à la Belgique.

« Pas de pression, même si le Spirou vient avec ses filles de D1 »

       

Ce samedi, la salle de Tilff abritera l’affiche de R2B Dames entre Tilff et Spirou Ladies.

     

C’est l’affiche du weekend en R2B Dames ce samedi à Tilff entre des locales qui pointent à neuf victoires en dix matchs et le Spirou Ladies qui ne compte qu’un succès de moins. Un choc que les Poraises abordent sereinement. « Ce match est un match comme les autres. Nous ne devons pas nous mettre de pression, même si le Spirou débarque avec ses joueuses de D1 » apaise Carolie Slaviero. « Nous devrons jouer notre jeu dès la première seconde et une bonne défense nous permettra de lancer nos transitions offensives.« 

Esneux veut perpétuer l’état de grâce

    

Ce vendredi, Esneux ira défier Gand, l’un des cadors de TDM2A. Mais avec la forme que tiennent les Dragons, l’exploit semble possible!

    

Depuis quelques semaines, Esneux ne touche plus terre et enchaine les victoires pour le plus grand plaisir d’un groupe qui vit bien ensemble. Ce vendredi, les Dragons se rendent à Gand pour y défier la solide équipe locale. « Nous devrons continuer de proposer une défense très agressive pour capter les rebonds et partir vite en contre-attaque » prévient Guillaume Henrard. « Je pense que c’est ce qui peut nous permettre de continuer sur notre lancée.« 

Si Gand est l’un des favoris du championnat, Comblain a démontré samedi dernier que cette équipe n’était pas imbattable. L’état de grâce des Dragons viendra-t-il à bout des Gantois? Réponse vendredi!

« Prouver que nous ne sommes pas deuxièmes par hasard »

    

Ce samedi, notre première provinciale sera le théâtre de trois confrontations au parfum de Playoffs. Sebo Lussadissu, Nathan Servais et Quentin Desert évoquent ce samedi qui devrait être riche en enseignements.

       

Six formations candidates -ouvertement ou au vu de leur bilan- vont croiser le fer ce samedi en première provinciale.

Haut-Pré et Hannut, ex-aequo au classement, s’affronteront. « Nous devrons tout donner en défense et rester soudés » prévient Sebo Lussadissu. « Le reste viendra, je suis confiant. Nous allons de l’avant, le revers à Waremme est derrière nous et nous nous concentrons sur la réception d’Hannut et les Playoffs à venir.« 

Playoffs, le mot est lâché. Une post-season à laquelle Ensival est habitué. Malgré un départ catastrophique, les troupes de Christophe Hauglustaine reviennent bien dans la course et recevront samedi l’Etoile Jupille, deuxième au classement général. « A Ensival, nous devrons jouer à fond en défense et arracher les ballons » annonce Nathan Servais. « Nous allons essayer d’accrocher les Playoffs. Malheureusement François Lhote est blessé pour plusieurs semaines.« 

Enfin, superbe derby en prévision entre SFX et Spa, deux formations au bilan identique -sept victoires en dix matchs. « Un derby difficile et une rencontre qui pourrait facilement tourner d’un côté comme de l’autre » analyse Quentin Desert. « Le rythme sera extrêmement important. Si nous voulons nous imposer, il faudra maitriser le rebond et courir comme nous savons le faire. Tant SFX que nous voudront prouver que nous n’occupons pas cette place au classement par hasard. »

« La victoire passera par la défense »

   

Ce dimanche, Ninane reçoit Andenne. L’occasion pour les jeunes Calidifontains d’enchainer une deuxième victoire de rang pour s’éloigner de la zone rouge. Franck Renna préface cette rencontre et évoque la situation du matricule 1200.

    

Franck, heureux de votre victoire la semaine dernière?

Oui, bien sûr, cela met fin à une série de défaites et à un climat de nervosité.

Vous recevez Andenne dimanche, à quel genre de match t’attends-tu?

Je ne connais guère cette équipe mais cela sera un match physique et intense car nos adversaires sont mieux classés que nous. Il faudra mettre de l’intensité et jouer comme nous l’avons fait dimanche dernier mais parvenir, cette fois, à « tuer » le match pour ne pas laisser nos opposants revenir au score.

Que devrez-vous faire pour vous imposer?

Jouer avec de l’intensité et, physiquement, nous devrons répondre présents. La victoire passera par la défense.

Justement, sens-tu votre défense en progrès?

Oui, notre défense progresse et s’ajuste malgré que nous encaissions encore beaucoup. Toute le monde commence à être concerné par ce que demande le coach Pluys.

« Je suis attiré par le panier »

     

Arnaud Fabry se prête à l’exercice du Thé ou Café.

     

Arnaud, plutôt passe ou panier?

Je préfère les passes même si les mauvaises langues diront le contraire (rires). Mais bon, j’avoue avoir une attirance pour les paniers, mais de toutes les sortes: pique-nique, pour chien, d’Amazone.

Attaque ou défense?

A la base, j’adore la défense et j’étais très bon dans ce domaine à l’époque. Mais je n’ai plus le physique pour suivre, je mise tout sur l’attaque.

Plutôt Netflix ou cinéma?

Netflix. Je ne suis plus allé au cinoche depuis quatre ans au moins. Ca date du film La Belle et la Bête, nous devions être quatre dans la salle (rires). Mais, je suis retourné dans une salle obscure ce jeudi, bien vu pour la question!

Burger ou pizza?

Une bonne pizza. Mon Quick a brûlé il y a quelques années à Fléron et je ne suis pas fan du MAcDo… Le choix est vite fait.

City trip ou vacances à la playa?

Plutôt vacances car je n’ai pas le temps de faire des City trips pour l’instant. Mais cela ne me déplait pas non plus, voir d’autres cultures est très enrichissant et intéressant.

LeBron ou Curry?

Curry. Un talent hors norme, des tirs à distance de dingue, un physique tout à fait banal. A l’inverse de LeBron, il n’est pas surdimensionné. Et puis, de toute manière, j’ai toujours été pro-joran et anti-LeBron.

Biere ou coca?

Pas fan de la bière, donc je vote coca. Mais si tu me rajoutes un peu de blanc dedans, je ne te voudrais pas (rires).

Plutôt Anderlecht ou Standard?

Standard, depuis toujours. Ca coule de source…

Et enfin, thé ou café?

Café pour la journée et du thé le soir, un bon compromis entre les deux. Je suis fan de cappuccino, et un bon Irish ne se refuse pas. 

Armands Skele prend sa retraite

   

Armands Skele, passé par Liège et Charleroi, met un terme à sa carrière à 35 ans.

    

Le site de l’AWBB salue le départ à la retraite d’un joueur bien connu par chez nous. Armands Skele possédait d’abord un tir à distance d’une précision diabolique. Sous sa houlette, Liège Basket remportait ainsi la Coupe de Belgique 2004 avant que le Letton n’émigre au Spiroudome, la saison suivante. Cette fois, c’est décidé : à 35 « piges », il met un terme définitif à sa carrière professionnelle. Pour l’anecdote, on se souviendra que, lors de son séjour en Cité ardente, il fréquentait autant le Country Hall que le… casino de Chaudfontaine.

    

Michel CHRISTIANE