Retour sur le match Aubel – Etoile Jupille

 

 

Retour sur les matchs de Coupe qui ont eu lieu à Aubel ce mardi 19 décembre.  Le club du plateau de Herve a connu une soirée mitigée.

 

Tout avait pourtant bien commencé pour Aubel puisque la P1 Dame avait largement pris la mesure de son opposant du soir, Haneffe. Avec une victoire 78-48, les Aubeloises se qualifient pour la demi-finale où elles rencontreront les gagnantes du match Modave-Spa.

Moins de réussite pour les hommes qui, au bout d’un match à suspens, baissèrent pavillon 80 à 82.  « Un match avec une belle intensité » nous précise Nathan Servais de Jupille. « Nous sommes rentrés directement dans la partie avec huit points de suite de Guillaume et une solide défense. Mais Aubel se remet bien dans le match après quelques pertes de balles de notre part. D’autant plus que les Aubelois sont vraiment forts et on bien joué sur leurs intérieurs. Ensuite, nous nous retrouvons en problème de fautes et avec un public contre nous. Il y avait beaucoup de monde, au moins 200 personnes. »

Si les Herbagers pouvaient compter sur leurs supporters venus en nombre, quelques partisans de Jupille avaient tout de même fait le déplacement. C’est le cas de Julien Vanlaar, venu supporter ses amis et qui nous livre son ressenti. « Une partie compliquée pour Julien Van Roy, en problème de fautes et diminué par les douleurs, mais qui a su réaliser quelques superbes actions » déclare-t-il. « François Lhote a sorti un gros deuxième quart-temps et Jacot a été impeccable en fin de match. L’Etoile a fait montre d’une belle réussite à distance mais a été plus laborieuse en-dessous, bien gênée par la défense des Vert et Blanc.« 

Alexandre Koch s’était aussi rendu à Aubel pour encourager ses potes. « François Lhote et Bastin ont été monstrueux » nous lâche-t-il, enthousiaste. « François est monté dans le deuxième quart et était directement au taquet tandis que « Agui » a collé 22 points à la bonne défense aubeloise. »  L’ailier a tout faire de la Spéciale Aywaille enchaine. « Nous n’avons pas beaucoup vu Vincent Theek, mais il a mis la bombe qu’il fallait au moment opportun. C’était méga chaud comme match, nous avons vraiment cru, à deux minutes du terme, que c’était fini pour l’Etoile.« 

Une victoire qui ravit, forcément, les Jupillois. « Nous n’avons rien lâché car nous voulons vraiment offrir cette Coupe à notre entraineur, qui la mérite. Nous sommes tres heureux! Nous avons bien fêté ce résultat, place au repos maintenant » conclut Nathan Servais.