Et au final, c’est Ostende qui gagne!

Un championnat à rallonge, trois tours de Playoffs et au final c’est encore Ostende qui gagne. Mais ce titre des troupes de Dario Gjergja est beau tant les Ostendais ont du faire face à l’adversité cette saison.

Fuite du sponsor principal, nouvelles couleurs de maillot, pertes de joueurs cadres, Lasisi suspendu, usure mentale (?), émergence de la belle équipe d’Anvers, pas d’avantage du terrain en finale: autant de facteurs qui auraient justifié qu’Ostende abandonne son titre au profit du Giants.

Mais voilà, comme le disait Rudy Tomjanovich: « Il ne faut jamais sous-estimer le coeur d’un champion. » Et le champion, en Belgique, pour la huitième année consécutive, c’est Ostende!

A domicile pour ce game 4, Mwema (18 points à 6 sur 8 à trois points) et ses coéquipiers n’ont pas loupé l’occasion d’achever les Anversois. Après dix minutes, Ostende menait 24 à 13 au tableau d’affichage. Le second quart était à l’avantage de Lee (15 points), Bako (11 unités) et de leurs coéquipiers qui recollaient à 39-34 à la pause.

Au retour des vestiaires, Lasisi (12 pions) et ses coéquipiers en remettaient une couche pour se détacher encore un peu plus. C’était 54-44 à la demi-heure. Le groupe de Roel Moors tentait un dernier baroud d’honneur mais Djordjevic (6 points et 4 passes) veillait au grain et Ostende s’imposait 69-62, remportant ainsi son huitième titre de champion d’affilée. Un véritable exploit!