Le rideau de fer Ostendais a payé

Grâce à une défense imperméable en seconde période, Ostende s’impose à Anvers et récupère l’avantage du terrain.

La première mi-temps de ce premier match des finales de l’EuroMillions Basketball League appartenait aux Anversois qui menaient 45-37 après vingt minutes.

Mais au retour des vestiaires, Kalinoski (2 sur 10 aux tirs) et ses coéquipiers ne parvenaient plus à transpercer la muraille ostendaise. Les locaux éprouvaient toutes les peines du monde à alimenter le marquoir, à l’inverse d’Angola-Rodas (19 points, 5 rebonds et 3 passes). Les champions en titre profitaient de leur intransigeance défensive – leur marque de fabrique! – pour s’imposer 67-73 et récupérer l’avantage du terrain.